Comment vous sentez-vous en cette fin d’année ?

Les gilets jaunes, les casseurs, l’attentat de Strasbourg, la crise écologique,  la finalisation des projets professionnels et personnels amènent nombre d’entre nous à ressentir de la fatigue, de la tristesse ou de l’inquiétude mêlée à la joie en cette fin d’année.

La tristesse, la mélancolie

Certains ressentent une déprime légère liée à l’hiver, au froid, à la nuit qui tombe vers 17H00.Il y a ceux qui ressentent de la solitude, des souvenirs mélancoliques, de la tristesse liée aux fêtes de fin d’année (souvenir de l’enfance, de ceux que vous avez aimés, tensions familiales, famille séparée)

La joie, le bonheur

D’autres ressentent de l’impatience, de la joie car les fêtes de fin d’année sont synonymes pour eux de bonheur, de repas familiaux, de partage, de cadeaux.

La jalousie, l’envie

La jalousie a toute sa place à Noel. Certains doivent se serrer la ceinture, et sont frustrés par la lèche vitrine.
De plus, c’est facile de tomber dans le piège de la comparaison et du jugement critique envers soi-même et des autres. “Lui est déjà cadre supérieur à 30 ans ?” ” Justine, elle, a eu son bac avec mention B?”

La culpabilité

Noel est aussi le période des tentations, du lâcher prise alimentaire. Notre critique intérieur nous fait culpabiliser “Pourquoi as-tu repris trois fois de cette bûche ? tu ne sais pas te contrôler !”
La culpabilité aussi de manger à profusion, d’être en famille alors que d’autres sont seuls, à la rue, ou certains pays dans la famine.

Vous n’êtes pas seuls

Il n’est pas toujours facile de se confier en cette période où tout le monde court pour acheter ses cadeaux, finaliser ses projets. De plus, il n’est pas toujours évident de parler de ses émotions, car je peux avoir peur de gâcher la fête, ou de paraître ennuyeuse.
Sachez que nombre d’entre nous vivent ces mêmes émotions. Ces émotions sont tout à fait normales et naturelles.Alors que faire?Je vous invite à prendre conscience de ces émotions, de les accueillir avec douceur et bienveillance.

Vous pouvez méditer

Vous pouvez méditer quelques instants et notamment faire la méditation sur l’amour bienveillant. En fermant  les yeux, centrez-vous sur votre respiration quelques minutes. Ensuite vous pouvez vous souhaiter d’être heureux, en bonne santé, en sécurité. Élargissez ensuite vos vœux à votre entourage puis au monde entier.

Vous pouvez donner

Vous pouvez devenir un acteur du changement, un moteur pour apporter de la joie et du bonheur aux autres.
Donner votre temps pour les autres, faire des compromis vous apportera à vous aussi de la joie et de la satisfaction.Ce sont peut-être les plus beaux cadeaux que vous pouvez vous faire.Pour apprendre à méditer, à mieux gérer vos émotions et le stress,  je vous donne rendez-vous dès le lundi 7 janvier pour le premier programme MBSR de l ‘année de 12H00 à 14H30 à Champagne au Mont d’or et le mardi de 18H30 à 21H00 à Lyon 9.

Très belles fetes de fin d’année 🙂

Sandrine

Author Sandrine

More posts by Sandrine

Leave a Reply