Et si je t’écoutais  ?

Dans ce monde en pleine accélération, écouter est une merveilleuse opportunité d’être en lien avec l’autre, de développer la confiance et d’être plus efficace dans nos interactions.

Happés, obnubilés par nos objectifs, nous voulons atteindre les résultats attendus, sans écouter.  Nous en oublions alors les hommes et les femmes que nous avons autour de nous.

Parfois, nous nous coupons  de la relation, afin que les choses soient faites. Ainsi,  nous nous agrippons alors à nos do-to lists, nos tableaux excel, à nos plannings, à nos business plans comme si notre vie en dépendait.

Nous écoutons peu. Nous sommes physiquement présents et en même temps nous pensons à d’autres projets ou nous anticipons notre réponse.

Et si nous écoutons, c’est pour  avoir raison.

Albert Einstein dit « Si vous pouvez conduire en toute sécurité alors que vous embrassez une fille, alors c’est que vous ne donnez pas à ce baiser l’attention qu’il mérite. » D’une certaine façon, nous avons perdu cette capacité à être pleinement présent avec un autre être humain.

En effet, nombre d’entre nous ressentent le besoin d’être écouté vraiment, simplement. Sans attendre ni de réponse, ni de conseil.

Etre pleinement présent à son interlocuteur est une formidable opportunité de prendre soin de soi et de l’autre.

Etre la, simplement, avec ses oreilles, son attention, son cœur, juste être là dans une écoute pleine.

Voici un poème de Jacques Salomé à ce sujet qui j’apprécie beaucoup :

“Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Accorde-moi seulement quelques instants
Accepte ce que je vis, ce que je sens,
Sans réticence, sans jugement.

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne me bombarde pas de conseils et d’idées
Ne te crois pas obligé de régler mes difficultés
Manquerais-tu de confiance en mes capacités?

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’essaie pas de me distraire ou de m’amuser
Je croirais que tu ne comprends pas
L’importance de ce que je vis en moi

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Surtout, ne me juge pas, ne me blâme pas
Voudrais-tu que ta moralité
Me fasse crouler de culpabilité?

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne te crois pas non plus obligé d’approuver
Si j’ai besoin de me raconter
C’est simplement pour être libéré

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’interprète pas et n’essaie pas d’analyser
Je me sentirais incompris et manipulé
Et je ne pourrais plus rien te communiquer

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne m’interromps pas pour me questionner
N’essaie pas de forcer mon domaine caché
Je sais jusqu’où je peux et veux aller

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Respecte les silences qui me font cheminer
Garde-toi bien de les briser
C’est par eux bien souvent que je suis éclairé

Alors maintenant que tu m’as bien écouté
Je t’en prie, tu peux parler
Avec tendresse et disponibilité
À mon tour, je t’écouterai ”

(Jacques Salomé)

 

Lors des programmes que je propose, nous développons nos capacités d’écoute et de présence à soi et à l’autre.

A bientôt !

 

Sandrine

Author Sandrine

More posts by Sandrine

Leave a Reply