L’acceptation, une attitude cultivée en mindfulness

L’acceptation est la sixième des sept attitudes dont parle Jon Kabat-Zinn à cultiver dans le programme MBSR . J’en ai déjà parlé récemment dans un article sur mon blog : « rien à réussir en méditation ».

Je suis heureuse de poursuivre la découverte de cette nouvelle attitude d’acceptation.  En effet, nous la cultivons dans la pratique de la méditation de pleine conscience et du programme MBSR, programme de gestion du stress et des émotions basées sur la méditation de pleine conscience. Le terme accepter pourrait être remplacer par accueillir, autoriser ou admettre.

Accepter est « voir les choses telles qu’elles sont dans le moment présent. » Jon Kabat-Zinn.

Accepter peut-être difficile, très difficile lorsque l’expérience est désagréable : accepter d’avoir mal au dos, accepter un deuil, accepter d’avoir perdu son emploi. Ainsi, accepter fait partie d’un processus de guérison qui prend naturellement du temps. Indépendamment des situations de vie difficiles, dans notre quotidien aussi nous avons régulièrement la réactivité de ne pas accepter une émotion, une sensation corporelle. Ces réactivités deviennent aussi des petits cailloux dans la chaussure et créer du stress au quotidien.

Quelle que soit la difficulté, la première étape est d‘accepter l’émotion associée à l’évènement : accueillir la triste, le déni, la colère, l’inquiétude. Il s’agit d’accepter l’émotion car elle est là que nous souhaitions la ressentir ou non. Plus nous accueillerons cette émotion, cette douleur et plus le processus de guérison pourra se dérouler.

Accepter ne veut pas dire se résigner ou être passif. Il s’agit d’accepter notre émotion, notre ressenti dans le corps pour ensuite si besoin agir avec recul, sagesse et habileté. En effet, accepter est un processus actif.

Si nous n’accueillons pas notre ressenti dans l’instant présent, nous créons alors une déconnection avec l’instant présent. Cette déconnection crée une tension et ainsi un inconfort encore plus grand. Ceci empêche l’émergence d’un changement positif. Nous nous épuisons à nous battre contre des moulins à vent.

Accepter, c’est être dans la vérité du moment, ne pas se mentir.

Exercice proposé :

Je vous propose cette semaine d’observer lorsque vous faites preuve d’acceptation.

JourJe note les moments où j’ai conscience d’avoir fait preuve d’acceptation durant ma pratique de méditation ou au quotidien
J1 

 

J2 

 

J3 

 

J4 

 

J5 

 

J6 

 

J7 

 

 

Sandrine Tolegano Jourdren

Author Sandrine Tolegano Jourdren

More posts by Sandrine Tolegano Jourdren

Leave a Reply