L’essence de la marche de pleine concience

La marche de pleine conscience est une manière d’introduire la pleine conscience dans les activités de la vie quotidienne.

Fondamentalement, la marche de pleine conscience vise à faire entrer  dans la pleine conscience un acte que nous exécutons généralement de manière mécanique.

Ainsi, très souvent, lorsque nous allons quelque part à pied, nous activons en quelque sorte le mode pilote automatique et nous nous concentrons entièrement sur la conversation que nous allons avoir avec la personne que nous allons retrouver.

Nous manquons ainsi l’essentiel, l’action que nous sommes en train de faire. Dans cet exercice, nous allons essayer de ramener notre attention sur le corps, sur cette activité qu’est le mouvement.

Dans cet exercice, nous allons accorder une attention particulière aux sensations de notre corps tout en restant conscients de ce qui se passe autour de nous, de ce que nous voyons, de ce que nous entendons. Nos yeux restent ouverts et la conscience centrée sur le corps sera notre base.

Soyez attentifs à nos pieds , essayez de sentir ce qui se passe tout en bas, au niveau de vos pieds. Et marchez, tout simplement. Si vous êtes dehors, marchez à un rythme normal.

Soyez attentif aux seules sensations de vos pieds au contact du sol, à ce toucher, toucher, toucher, toucher, ou à votre corps qui se déplace dans l’espace.

Portez- uniquement votre attention sur ces sensations telles qu’elles se produisent.

Il ne s’agit pas de faire une analyse anatomique de la marche, de comprendre que tel groupe musculaire fait ceci et tel autre groupe cela, mais de se centrer seulement sur les sensations : la dureté, la douceur, la tension, le relâchement, etc.

Encore une fois, l’essentiel n’est pas que vous mettiez un nom sur ces sensations, mais que vous les ressentiez.

Marchez simplement, en faisant des allers-retours si vous êtes à l’intérieur, ou sur la longueur de votre choix si vous êtes à l’extérieur.

Soyez attentif au contact de vos pieds sur le sol – à ce toucher, toucher, toucher, toucher. Si votre attention se détourne, ou si vous vous perdez dans vos pensées, prenez simplement conscience de cette distraction et recommencez.

Après un certain temps,  vous pouvez ralentir un peu la marche de pleine conscience et être attentif aux sensations qui accompagnent chaque étape du mouvement

Dans la marche de pleine conscience, quand vous levez une jambe, quand vous l’avancez.  Quand vous la reposez, puis quand vous levez l’autre jambe, l’avancez et la reposez. Lourdeur, légèreté, pression, dureté, douceur : essayez d’être attentif à ces sensations sans nommer. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre en note mentalement chacune des étapes du mouvement quand elles s’amorcent : lever, avancer, reposer, etc. L’essentiel est que vous soyez simplement et tranquillement attentif à vos mouvements. Même si vous restez conscient de tout ce qui se passe autour de vous. La marche est comme un refuge secret, un lieu d’attention, une oasis de liens. Un pas après l’autre.

Et à nouveau, après un certain temps, si vous le souhaitez, vous pouvez ralentir encore plus, pas au point de perdre votre équilibre, mais de manière à pouvoir être totalement attentif à chacune de vos sensations, à leur subtilité : quand vous levez la jambe, quand vous l’avancez, quand vous la reposez, quand vous déplacez votre poids.

Puis l’autre jambe : vous la levez, l’avancez, la reposez, vous vous déplacez. Si vous constatez que votre attention se détourne de la marche, ne vous inquiétez pas, soyez-en simplement conscient, laissez partir cette distraction et ramenez votre attention sur les sensations qui accompagnent chacun de vos pas : une attention, une conscience très légère.

Vous pouvez toujours entendre ce qui se passe autour de vous, vous pouvez voir votre environnement, vous pouvez aussi y réagir – descendre du trottoir, traverser la rue, etc. –, mais vous avez cette base, votre attention centrée sur la marche.

À la fin de la marche de pleine conscience , essayez de conserver pour le restant de la journée cette attention délicate portée aux sensations, cette conscience attentive.

Le programme de gestion du stress et des émotions vous permet de découvrir différentes pratiques méditatives, notamment la marche de pleine conscience. Pour en savoir plus : https://sandrinetoleganojourdren.com/programme-mbsr-lyon/

 

Sandrine Tolegano Jourdren

Author Sandrine Tolegano Jourdren

More posts by Sandrine Tolegano Jourdren

Leave a Reply